Ensemble, valorisons la
lumière naturelle

Menu

Actualités

Le prix Nobel de médecine attribué à trois chercheurs pour leurs travaux sur l'horloge biologique - 09/10/2017



Le prix Nobel de médecine a été attribué lundi 2 octobre à trois chercheurs américains, Jeffrey C. Hall, Michael Rosbash et Michael W. Young, pour leurs travaux sur lhorloge biologique. Ils sont récompensés pour « leurs découvertes des mécanismes moléculaires qui règlent le rythme circadien », lequel s’étend sur 24 heures et permet aux êtres vivants de sadapter aux différents moments de la journée et de la nuit, a annoncé lassemblée Nobel. Ainsi l'exposition à la lumière permet de "synchroniser" notre horloge biologique…





http://www.lemonde.fr/prix-nobel/article/2017/10/02/le-prix-nobel-de-medecine-est-attribue-aux-americains-hall-rosbash-et-young_5194852_1772031.html#41M6sUXylMCruSvb.99



http://www.huffingtonpost.fr/2017/10/02/le-prix-nobel-de-medecine-2017-decerne-a-jeffrey-c-hall-michael-rosbash-et-michael-w-young-pour-leurs-travaux-sur-le-controle-des-rythmes-circadiens_a_23229315/



Certificats d’Economie d’Energie : les dispositifs d’éclairage zénithal rentrent dans la 4e période - 04/10/2017

Le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE), mis en place en 2006, est reconduit pour 3 ans, du 1er janvier 2018 au 31 décembre 2020, c’est la 4ème période ! L’Arrêté du 26 juillet 2017 modifiant l'Arrêté du 22 décembre 2014 redéfinit les opérations standardisées d'économies d'énergie. Ce dispositif se base sur l’obligation de réalisation d’économies d’énergie imposée par l’État aux obligés ( fournisseurs d'énergie et de carburants).
Les CEE matérialisent la quantité d’énergie finale économisée sur la durée de vie de l’opération de rénovation énergétique qui les génère et sont exprimés en kWh Cumac (contraction de « cumulé » et de « actualisé »). Ils se traduisent par le
versement d'une prime. Pour les Lanterneaux d'éclairage zénithal (lanterneaux ponctuels ou voûtes filantes), les fiches BAT-EQ-129 et IND-BA-113 indiquent
les économies réalisables dans les bâtiments tertiaires et industriels existants.

Plus d’infos sur : www.ademe.fr et www.atee.fr/c2e



Guide : Rénover l'Eclairage des plateformes logistiques et entrepôts - 01/02/2017

Ce guide a pour objectif d’aider les maîtres d’ouvrage, responsables de centres logistiques et prescripteurs dans leur démarche d’éclairage durable. Plusieurs partenaires de la filière se sont associés à l’ADEME et au Syndicat de l’éclairage pour répondre à leurs besoins et réunir dans ce document l’essentiel des informations concernant la réglementation, la normalisation, mais aussi des conseils et exemples de solutions efficaces disponibles sur le marché.
http://www.ademe.fr/renover-leclairage-plateformes-logistiques-entrepots  

Conférence du GIF Lumière lors des JNL 2016 - 20/09/2016



Le 12 septembre 2016, le GIF Lumière participait à la 40ème
édition des Journées Nationales de la Lumière, qui se tenaient cette année à
Lyon. Les JNL sont un événement organisé par l’Association Française de
l’Eclairage. Lors de la matinée intitulée « A la lumière des besoins
humains », Bernard Lepage, coordinateur du GIF Lumière, a fait une présentation sur les avantages et l'atualité de la lumière
naturelle dans le bâtiment, intitulé: "Lumière naturelle dans le bâtiment : réglementation, technologie, économies et ergonomie"



Conférence du GIF Lumière à BATIMAT - 26/11/2015

Le 2 novembre 2015, le GIF Lumière organisait une conférence lors du salon BATIMAT.
Intitulée "Lumière naturelle: Économies d'énergie, Bien être et Sécurité au Travail", la conférence a fait un état des lieux des connaissances  sur la lumière naturelle, et plus particulièrement sur la lumière naturelle zénithale.
Au travers de la présentation d'études scientifiques ainsi que d'un décryptage de la réglementation, les bienfaits sociaux et économiques de la lumière naturelle ont été abordés.


Interview de M. CHRISTOPHE BESLAY, sociologue - 27/11/2014

Maître de conférence associé à l’université de Toulouse II Jean Jaurès, Christophe Beslay exerce également au sein du cabinet d’études BESCB dont il est le fondateur. Dans ce cadre, il a produit de nombreux travaux sur la maitrise/utilisation de l’énergie pour divers organismes tant publics, que privés. M. Beslay s’apprête à engager une étude sur les atouts et freins à la diffusion de l’éclairage naturel zénithal, financée par le Gif Lumière et l’ADEME.

M. Beslay, vous venez de débuter une étude sociologique devant permettre de mieux comprendre les facteurs et freins à l’utilisation de la lumière naturelle zénithale dans les bâtiments. Quelle est l’ambition de cette étude et quelle méthodologie de travail entendez-vous appliquer ?

L’objectif principal de cette étude est de mettre en évidence la manière dont l’éclairage naturel s’insère dans le processus de décision inhérent aux opérations de rénovation et de construction. En effet, on constate que la phase de conception est de plus en plus complexe, faisant intervenir un grand nombre d’acteurs dans le choix des solutions techniques. Ainsi, les architectes peuvent avoir le sentiment d’être dépossédés par les bureaux d’étude dont le rôle devient central dans les décisions techniques.
La question qui se pose est donc la suivante : comment l’éclairage naturel trouve-t-il sa place au sein de ces processus décisionnels ? Quels sont les arguments mis en avant, notamment par rapport à l’éclairage artificiel ? La maîtrise technique a permis à l’Homme de s’attribuer une apparente domination sur la nature et la tentation de favoriser la lumière artificielle participe de l’affirmation de cette maîtrise technique sur les processus naturels, jugés aléatoires et incertains.

Vous avez conduit de nombreux travaux consacrés à l’efficience du bâti (qualité de l’air intérieur, maîtrise de l’énergie, etc.), est-ce la première fois que vous vous intéressez aux apports de la lumière naturelle ?

C’est la première fois que j’aborde cet aspect de l’éclairage naturel. Bien que par le passé j’ai eu l’occasion de travailler sur l’éclairage.
Le problème que l’on rencontre souvent avec ces études, c’est que les approches demandées sont trop sectorielles ; or, le véritable intérêt réside dans la question des arbitrages, en s’intéressant aux négociations autour des solutions à favoriser.
L’approche du GIF Lumière est intéressante en ce sens qu’elle est plus globale et replace la question de l’éclairage naturel dans l’ensemble des choix techniques. Par exemple les liens entre éclairage et efficacité thermique permettent de décrypter en partie les arbitrages de construction.

Quel est le calendrier prévisionnel de cette étude sociologique, quelles sont les prochaines échéances ?

Après une phase bibliographique et documentaire, la prochaine étape sera la phase d’enquête qui devrait s’achever début 2015. C’est à cette occasion que seront étudiés des cas de mise en valeur de la lumière naturelle, mais également que seront menés des entretiens avec divers experts du secteur. Les résultats de l’étude seront remis au GIF Lumière et à l’ADEME en juillet 2015.
En outre, plusieurs réunions de pilotage seront organisées, car je crois fermement qu’une bonne étude de ce type ne se fait pas sans échange avec le ou les commanditaires, notamment quand le sujet est aussi technique que l’éclairage naturel : c’est le principe de co-construction que j’ai toujours promu auprès de mes commanditaires.

Le GIF LUMIERE intervient aux Journées Nationales de la Lumière 2014 - 02/09/2014

La 39e édition des Journées Nationales de la Lumière 2014 (JNL), en partenariat avec la ville de Nantes et Nantes Métropole, réunira toutes les parties prenantes de l’éclairage : Etat et institutions, Collectivités, professionnels, architectes et urbanistes… Organisée par l’Association Française de l’éclairage (AFE), les JNL s’appuieront cette année sur des retours d’expérience sur les thématiques de l’éclairage public, les LED, l’éclairage intérieur des Bâtiments et les acteurs de l’éclairage. Ce sont plus de 60 experts français et étrangers qui se relaieront sur les 7 tables rondes et 6 thématiques.
Le GIF Lumière sera représenté par Bernard Lepage, coordinateur du GIF Lumière, lors de la Table ronde « Design et conception en éclairage intérieur » du mardi 23 Septembre à 14h15. Cette séance d’échange abordera les aspects de lumière naturelle, efficacité énergétique, systèmes de gestion…

Dates : Lundi 22 et mardi 23 septembre 2014
Lieu : Cité des Congrès - 5 rue de Valmy - 44000 Nantes

http://www.afe-eclairage.fr/blogdelafe/transition-eclairagiste-et-transition-energetique-les-journees-nationales-de-la-lumiere-2014

Le GIF LUMIERE intervient aux Journées Nationales de la Lumière 2014

Le lanterneau d’éclairage zénithal désormais éligible aux CEE. - 31/03/2014

Parce qu’ils permettent à la lumière naturelle de pénétrer dans les bâtiments, les dispositifs d’éclairage zénithal, couramment appelés lanterneaux, font désormais partie des opérations reconnues pour la délivrance des certificats d’économies d’énergie (CEE).
Les lanterneaux, et plus largement la lumière naturelle, constituent un levier efficace pour la transition de notre modèle énergétique. En réduisant les consommations en éclairage artificiel et en rendant les bâtiments où ils sont installés moins énergivores, les lanterneaux permettent de respecter pleinement les seuils recommandés en matière de sobriété énergétique.
Des CEE pourront être demandés par les propriétaires de bâtiments tertiaires et industriels existants lors d'opérations de rénovation énergétique. Ces CEE seront délivrés pour l'installation de lanterneaux d'éclairage zénithal ponctuel ou continu, d’éclairage seul, ou combinant éclairage et désenfumage, dont le remplissage est opalescent, avec un taux de transmission lumineuse minimal de 45 %.
Ces lanterneaux doivent de plus respecter les performances thermiques Urc minimales attestées par le marquage selon les normes NF EN 1873 et NF EN 14963 de :
• 2 W/m².K pour les lanterneaux d’éclairage seul
• 2,5 W/m².K pour les lanterneaux ouvrants et continus.

http://www.gif-lumiere.com/bibliotheque/lettres-lumieres.php

Le lanterneau d’éclairage zénithal désormais éligible aux CEE.

Des économies d'énergie dans les bâtiments industriels grâce aux lanterneaux - 10/12/2013

À l’occasion de la mise en application de la RT 2012, une étude inédite ciblée sur l’impact des lanterneaux sur les consommations énergétiques d’un bâtiment industriel a été menée par le bureau d’étude TRIBU ENERGIE pour le compte du GIF Lumière. Basée sur la méthode de calcul réglementaire RT2012, cette analyse a été complétée par une étude de Simulation Thermique Dynamique (STD) permettant de calculer les consommations de chauffage et d’éclairage et d’évaluer le confort d’été d’un bâtiment type donné.

La simulation a été réalisée sur la base d’un bâtiment industriel de 5000m², avec une hauteur variable de 4 à 12 m, situé dans deux zones climatiques distinctes (Paris et Marseille). Celui-ci ne comporte pas d’ouverture latérale mais seulement deux portes industrielles pleines de 4 x 4,4 m. L’éclairage naturel du bâtiment est assuré par des lanterneaux améliorés de dimensions 200 x 200 cm. Pour réaliser les différents calculs, l’une des variables considérée est la surface d’éclairement zénithal exprimée en % de la surface de la toiture (SGL = Surface Géométrie Lumière).

L’étude a démontré que les consommations énergétiques du bâtiment varient de façon significative selon que la surface du toit est couverte de 2 à 12% de lanterneaux, soit de 25 à 150 lanterneaux. Permettant d’assurer une autonomie d’éclairage naturel pendant 50% du temps avec un niveau de 300 Lux, ces équipements contribuent à l’amélioration du bilan énergétique du local. En fonction de la zone climatique et la hauteur du bâtiment, la plage du gain énergétique obtenu grâce à un éclairage naturel soutenu est ainsi comprise entre 20% et 60%.

Retrouvez une synthèse plus complète de cette étude : http://www.gif-lumiere.com/bibliotheque/lettres-lumieres.php.

Des économies d'énergie dans les bâtiments industriels grâce aux lanterneaux

Retour sur les journées nationales de la lumière à Besançon - 03/10/2012

Les 1er et 2 octobre, les Journées Nationales de la Lumière se sont tenues à Besançon sous le signe de l’échange et de la convivialité. Au programme : des tables rondes et des conférences menées sur des thèmes répondant à une forte préoccupation actuelle, tels que la lumière et la santé, la gestion d’un éclairage intérieur et extérieur intelligent, les lumières de demain et les enjeux actuels de l’éclairage public dans les villes d’Europe.

Alors que l’accent a été mis sur les nouvelles technologies de l’éclairage (systèmes de gestion pour un éclairage intelligent, LED), tous se sont accordés à dire qu’aucun dispositif d’éclairage artificiel n’était à même de remplacer la lumière naturelle, dont les bienfaits sur la santé et l’économie ne sont plus à démontrer. En outre, selon Bruno LAFITTE, ingénieur de l’ADEME, « l’éclairage artificiel ne doit être utilisé qu’en complément de l’éclairage naturel ».

C’est dans ce contexte que Bernard LEPAGE, coordinateur du GIF LUMIERE, a donné deux conférences sur le thème de la lumière naturelle. La première a été consacrée à l'élaboration d'une norme européenne pour l'éclairage naturel. La seconde, co-animée par Claude GRONFIER, chronobiologiste et chercheur à l'INSERM, a présenté les effets des éclairages naturels et artificiels sur la santé.

Retour sur les journées nationales de la lumière à Besançon

Le nouveau site internet du GIF LUMIERE fait sa rentrée - 27/09/2012

Le GIF LUMIERE lance son nouveau site internet. Repensé pour l'ensemble de ses publics dans un souci de transparence, ce nouveau site informatif propose un contenu plus riche et un accès rapide aux dernières actualités de la lumière naturelle.

Jusqu'alors destiné aux acteurs du marché de la construction, le site du GIF LUMIERE se veut dorénavant ouvert à un nombre plus large d'internautes. L'objectif est d'informer les experts de l'état de l'art dans le domaine de l'éclairement zénithal mais aussi de sensibiliser le public non-averti au rôle essentiel de la lumière naturelle.
Pour ce faire, le site a été entièrement revu et compte de nombreuses nouveautés :
- Nouvelles rubriques et contenu enrichi :
Le site est désormais divisé en 5 rubriques. L'accent est mis sur le rôle vital de la lumière naturelle dans les bâtiments. On y découvre également les préconisations du GIF dans le choix des solutions d'éclairement zénithal. Dès la page d'accueil, les internautes sont invités à une visite guidée du site pour une lecture plus intuitive et conviviale.
- Mise à jour de l'outil de calcul Lumière :
La refonte du site a également été l'occasion de mettre à jour l'outil de calcul Lumière, élaboré à partir de la méthode de calcul d'Ingélux Consultant. En quelques clics, ce logiciel simple et ergonomique permet de définir « l'efficacité lumière » d'un lanterneau afin d'obtenir le facteur lumière du jour en fonction des dimensions du bâtiment.
- L'expertise du GIF LUMIERE en ligne :
Enfin, le nouveau site du GIF LUMIERE partage les dernières actualités, informations règlementaires et normatives, publications, recherches et études menées dans le domaine de la lumière naturelle en France comme à l'international. Ces réflexions, tant pratiques que théoriques, sont régulièrement mises à jour et enrichies grâce aux contributions des partenaires du GIF LUMIERE. Elles sont également disponibles via la newsletter du GIF « la Lettre-Lumière », à laquelle les internautes peuvent s'inscrire gratuitement en ligne.

Le nouveau site internet du GIF LUMIERE fait sa rentrée

Le GIF participera aux Journées Nationales de la Lumière à Besançon - 27/09/2012

Les 1er et 2 octobre prochain, Besançon accueillera les Journées Nationales de la Lumière de l’AFE, en partenariat avec la ville de Besançon, les Echos, le groupe Moniteur et la revue Lux.

Durant ces deux jours, le GIF LUMIERE participera, aux côtés d’une cinquantaine d’experts, d’acteurs économiques, de médecins, de chercheurs et ergonomes, aux travaux de réflexion et de recherche menés dans les domaines de l’éclairage et de la lumière naturelle.

Points de vue, retours d’expérience et bonnes pratiques y seront partagés. L’objectif est de faire bénéficier aux correspondants de l’AFE de supports techniques de qualité afin d’aider les acteurs du secteur à faire les bons choix et à appréhender les meilleures techniques pour réaliser des éclairages efficaces.

Le GIF participera aux Journées Nationales de la Lumière à Besançon

Le GIF-Lumière renouvelle son engagement au sein de l'AFE - 27/09/2012

Lors de l'assemblée générale de l'Association Française de l'Eclairage, le GIF-Lumière a renouvelé son adhésion à l'association en tant que membre partenaire. Michel FRANCONY, président de l'AFE, et Jean-Pierre THEVENET, président du GIF, ont ainsi pu échanger sur la démarche de promotion de la lumière naturelle entamée par le GIF-Lumière depuis deux ans. Le concours de l'AFE à cette démarche a été précieux et le GIF-Lumière entend continuer à contribuer aux travaux et échanges au sein de l'association.

Le GIF-Lumière renouvelle son engagement au sein de l'AFE