Ensemble, valorisons la
lumière naturelle

Menu
visite guidée

Architecture et Design

architecture et design

Le caractère variable et instable de la lumière naturelle a longtemps conduit de nombreux architectes à préférer un éclairage artificiel adaptable et « contrôlable » au détriment de l'éclairage naturel. Pourtant, la lumière naturelle se révèle le mode d'éclairement le plus agréable, le plus performant et le plus économique pour peu qu'on puisse s'en préserver lorsque c'est nécessaire. Sa variabilité se montre extrêmement bénéfique pour le confort des occupants. Eclairage d'ambiance par excellence, son utilisation judicieuse est un atout majeur pour développer les qualités architecturales, énergétiques et environnementales d'un bâtiment.

lumière naturelle dans un espace public

En outre, la lumière naturelle est l'un des "matériaux " de base de toute conception architecturale. Elément librement disponible, elle est prise en compte prioritairement dans les programmes d'architecture contemporaine. Elle contribue à renforcer la fonction patrimoniale attribuée à certaines architectures (églises, édifices publics...), et devient un élément d'aménagement des espaces publics au-delà de sa fonction d'éclairage.

Enfin, rappelons que les relations entre l'intérieur et l'extérieur d'un bâtiment sont modulées par les ouvertures. La pénétration de la lumière est un élément essentiel de l'usage et de l'esthétique de l'architecture.

Depuis le XIXème siècle, avec l'évolution des matériaux et le développement de nouvelles techniques de construction, les systèmes constructifs "poteaux-poutres" ont pu libérer les façades et les toits des contraintes de portée périphérique.

Ces derniers sont devenus une peau indépendante de la structure porteuse du bâtiment, libre dans leur composition, capable de répondre à la lumière et aux vues.